Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/31/d623195779/htdocs/clickandbuilds/LesVirevoltants/wp-content/plugins/mailpoet/vendor/cerdic/css-tidy/class.csstidy.php on line 891
Uruguay – Les virevoltants
Les virevoltants

Uruguay

uruguayNom espagnol: Uruguay

Capitale : Montevideo

Etat: République (Président: Tabaré Vázquez)

Frontières: Brésil, Argentine

Superficie: 176 220 km² (env. 0,27 fois la France)

Population: 3 477 778 hab.

Composition: descendants d’Européens (88%), de métis (8%), d’Africains (<4%), d’Amérindiens (<1%)

Densité: 19 hab/km² drapeau uruguay

Langue officielle: Espagnol

Monnaie: peso uruguayen (UYU)

No vayas a creer lo que te cuentan del mundo (ni siquiera esto que te estoy contando) ya te dije que el mundo es incontable”.

« Ne vas pas croire ce qu’on te raconte sur le monde (ni même ce que je suis en train de te raconter), je t’ai déjà dit que le monde est inracontable » – Mario Benedetti, écrivain uruguayen.

mario-benedetti

Toutes nos étapes en Uruguay:

Du 12 au 16 septembre: Colonia del Sacramento

Du 16 au 24 septembre: Montevideo

Du 25 au 30 septembre: Montevideo – Paysandú

Du 24 au 31 octobre: Chuy – Fray Bentos


Bilan Uruguay

Nombre de nuits : 26, dont 14 en camping car

Trajet : env 1600 km en camping car

Point le plus haut : env 170 m

Point le plus bas : niveau de la mer

Bivouacs préférés : Sierra de Mahoma, Punta del Diablo (malgré la tempête)

 

On a beaucoup aimé :

Marius : les piscines d’eau chaude et un petit peu salée

Aloïs : la Sierra de Mahoma

Hervé : un peu tout, même la tempête

Pauline : Colonia, la côte et ses jolies maisons, autant côté océan que côté rio

En général : le rythme calme du pays et les relations simples avec les Uruguayens.

On n’a pas aimé :

Les routes vraiment mauvaises (« ils ont un problème psychologique avec les routes pourries et les dos d’âne ici », dixit Hervé), la conduite irresponsable des « omnibus » (cars de ligne) et des gros 4X4 SUV.

Les déchets plastiques sur la plage et un peu partout ailleurs.

On a regretté : de ne pas être repassés par les thermes du littoral, ne pas avoir visité l’intérieur, et surtout l’impasse à Cabo Polonio à cause de la tempête !